Recherche médicale la gérontocratie est compliquée à gérer selon Pécresse

first_imgRecherche médicale : la gérontocratie est “compliquée à gérer”, selon PécresseMinistre de la Recherche française, Valérie Pécresse se retrouve confrontée à un problème dans le domaine de la recherche médicale : la gérontocratie.Face à la “gérontocratie” qui prédomine dans le milieu de la recherche médicale, Valérie Pécresse aimerait laisser aussi une place aux jeunes chercheurs. Un souhait qu’elle admet difficile à réaliser. Ainsi, elle explique sur la chaîne Canal + : “Sur la gérontocratie, c’est compliqué à gérer, parce que quand vous voyez que le Pr Luc Montagnier, à 78 ans, se fait recruter par la Chine, nous perdons quand même un Prix Nobel (…). Donc il faut pouvoir faire de la place à la fois aux jeunes chercheurs et aux chercheurs plus expérimentés, dont le nom et le rayonnement sont mondiaux”.Ces déclarations font suite à la publication récente de l’ouvrage du Pr Even intitulé “La recherche biomédicale en danger”, et qui tire la sonnette d’alarme concernant le déclin de la recherche française, et cela à cause de la gérontocratie notamment. Concernant ce livre, Valérie Pécresse a expliqué que si quelques constats posés étaient bons, mais dataient un peu, l’ouvrage comportait surtout des “outrances”. Et d’ajouter sur le sujet : “Les jeunes chercheurs aujourd’hui, grâce au grand emprunt, grâce aux plans d’investissement d’avenir, vont pouvoir présenter des programmes beaucoup plus innovants et c’est vrai que c’est là que se trouve la grande créativité de la recherche française”.Le 16 décembre 2010 à 10:16 • Emmanuel Perrinlast_img

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *